By: Bessam B. On: septembre 17, 2015 In: Générale Comments: 0

Les startups françaises sont en forte croissance, embauchent, utilisent massivement le CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) et leurs employés sont à 92% en CDI. Le nouveau baromètre des startups d’EY recèle de petites surprises.

Comment se portent les startups françaises ? A l’occasion du France Digitale Day, la grand-messe annuelle de l’innovation qui s’est tenue ce mardi à Paris, le pôle de compétitivité s’est associé avec le cabinet EY (ex-Ernst & Young) pour effectuer une radioscopie des pépites bleu-blanc-rouge.

Verdict ? Les startups françaises se portent plutôt bien… et leurs performances feraient même pâlir bien des secteurs ! Les chercheurs ont collecté des données portant sur l’année 2014 auprès de capitaux-risqueurs et des jeunes pousses elles-mêmes. 171 startups ont répondu à l’appel, soit davantage que l’an dernier.

  • 92% des contrats sont des CDI

Non, l’entrepreneuriat n’est pas forcément synonyme de précarité. Ce chiffre correspond à la part de contrats à durée indéterminée (CDI) parmi les employés des startups interrogées. Ce personnel présente aussi la caractéristique d’être hautement qualifié : 69% des employés ont un niveau master. En moyenne, le salarié-type a 30 ans. Et bonne nouvelle pour l’avenir : 88% des startups françaises interrogées comptent embaucher l’an prochain.

  • 37% d’augmentation de chiffre d’affaires

Les startups françaises interrogées sont en bonne santé. Leur chiffre d’affaires a augmenté en moyenne de 37% par rapport à l’année précédente. En valeur absolue, il est passé de 2,1 à 2,9 milliards d’euros. « Les piliers de la croissance de ces sociétés sont l’innovation et l’internationalisation« , explique Franck Sebag, associé chez EY en charge du baromètre. Le chiffre d’affaire des activités internationales a augmenté de 57%, soit deux fois de plus que celui des activités en France.

  • 81% des startups bénéficient du CICE

Les startups françaises du panel bénéficient quasi-toutes du Crédit impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), institué en 2014. Cette mesure reste le soutien à l’innovation le plus utilisé, devant le Crédit impôt recherche (CIR) (71%), le label Jeune entreprise (50%) et le Crédit Impôt innovation (CII) (30%).

  • 25% ont été soutenues par des capitaux risqueurs

Un quart des entreprises du panel ont été soutenues par des VC (venture capitalists ou capitaux risqueurs) français. Elles ont levé 3,3 millions d’euros en moyenne. Le financement par VC reste l’une des conditions essentielles pour que les startups françaises soient performantes à l’étranger.

  • 91% des dirigeants et fondateurs sont des hommes

Oui, la French Tech est toujours aussi sexiste. 91% des dirigeants et fondateurs de startups françaises dans le numérique sont des hommes. Âgés en moyenne de 40 ans, 94% des dirigeants possèdent un master et la moitié sont des serial-entrepreneurs. 92% des gérants ont créé l’entreprise qu’ils dirigent actuellement.

Lire la suite de l’article sur LaTribune.fr

Binov – Partenaire en Solutions Innovantes est une société de services informatiques spécialisée en développement informatique à Paris : développement d’applications mobiles, développement de logiciel sur mesure, création de site internet, …